Alliance Française contre les Maladies Parasitaires


Plasmodium falciparum, l'agent du paludisme, et Toxoplasma sont des parasites intracellulaires obligatoires, qui représentent une menace majeure pour la santé mondiale. Ils infectent des centaines de millions de personnes par an, ce qui conduit à une mortalité élevée, surtout celle des enfants. Une équipe internationale coordonnée par Mohamed-Ali Hakimi, membre ParaFrap, à l’Institut pour l'avancée des biosciences, et incluant des chercheurs de l’EMBL-Grenoble et de la société ANACOR pharmaceutical, a découvert une nouvelle molécule, AN3661, qui stoppe la prolifération des parasites. La molécule permet une guérison complète de souris infectées par Toxoplasma. Cette étude a été publiée le 1er février 2017 dans la revue EMBO Molecular Medicine.

Ces travaux ont fait l’objet de nombreux communiqués de presse, que vous pouvez retrouver ICI.

Référence :

Targeting Toxoplasma gondii CPSF3 as a new approach to control toxoplasmosis. Palencia, A., A. Bougdour, M. P. Brenier-Pinchart, B. Touquet, R. L. Bertini, C. Sensi, G. Gay, J. Vollaire, V. Josserand, E. Easom, Y. R. Freund, H. Pelloux, P. J. Rosenthal, S. Cusack and M. A. Hakimi (2017).  EMBO Mol Med [9.5]. Link