Alliance Française contre les Maladies Parasitaires


Coordinateurs : Stéphanie Blandin, Cyrille Botté, Elisabeth Davioud-Charvet
Participants : Bastien, Bringaud, Delauw, Davioud-Charvet, Hakimi, Langsley, Lebrun, Mazier, Scherf

Ce module ouvrira la voie pour le développement de nouvelles cibles thérapeutiques pour traiter de nombreuses infections humaines et animales importantes telles que le paludisme, la toxoplasmose, la theilériose tropicale, la schistosomiase, la maladie africaine du sommeil, la leishmaniose et la maladie de Chagas.

a. Développement d'un médicament en validant la cible comme une approche «en amont»

Nous envisageons de caractériser une nouvelle voie appelée "navette acétate" et des NADPH-producteurs d'enzymes qui sont cruciaux pour la détoxification des radicaux libres dans les trypanosomes humains, ensuite d'étudier l'expression des enzymes clés par criblage à haut débit pour développer des inhibiteurs de T. brucei.
Caractérisation de nouvelles voies régulatrices de la voie de synthèse des phospholipides dans Plasmodium et concevoir des structures en 3D des enzymes-substrats pour le design rationnel ou pour le criblage in silico afin d'identifier les nouveaux supports par CAMD (Computer aided molecular design). Utilisation de marquage de photoaffinité pour étudier les interactions entre plasmodium et les anti-paludiques (réduction des naphthoquinones antipaludiques par glutathion réductase). Caractérisation des protéasomes «procaryotes-type » de trypanosomes et du développement de molécules mimant l'extrémité C-terminale d'une sous-unité comme inhibiteurs sélectifs.

b. Développement de la chimie polyvalente pour de nouveaux médicaments antiparasitaires

Le profil thérapeutique des composés sera évalué in vitro et in vivo et l'innocuité des médicaments sera testée. Les composés les plus prometteurs seront testés dans des modèles d'infection établis et dans les modèles préclinique et clinique les plus prédictifs pour développement.

c. Nouvelles stratégies vaccinales et conception d'outils de diagnostiques

Les approches vaccinales sont les approches les plus difficiles pour contrôler les maladies parasitaires. La force de ParaFrap dans ce domaine ainsi que les bio-marqueurs sont des éléments prometteurs contre la leishmaniose, la trypanosomiase animale et la theilériose tropicale (maladies tropicales négligées et incontrôlées).

d. Recherche et développement

Nos résultats seront protégés grâce à la propriété intellectuel (brevet et autres) et ils seront traités dans le cadre des institutions partenaires (IP, CNRS, INSERM, IRD et CIRAD) et universitaires (France Innovation Scientifique et Transfert, INSERM transfert et / ou la SATT local) qui sont responsables de l'exploitation de ces résultats.

Au cours des dernières années, il ya eu des efforts considérables des membres de ParaFrap pour impliquer les PME et les industries pharmaceutique / industrie vétérinaire dans l'identification et le développement de nouveaux médicaments pour ces maladies. Les partenaires de ParaFrap ont déjà de solides antécédents en transfert de technologie et cette précieuse expérience nous aidera à développer de nouvelles relations avec des partenaires industriels pour développer de cibles thérapeutiques efficaces. Pour favoriser le transfert vers le monde économique, ParaFrap renforcera sa connexion avec des partenaires industriels. Un certain nombre de sociétés de biotechnologie sont déjà dédiés au développement de notre approche thérapeutique et
aux outils de diagnostic, notamment Sanofi, Novartis, Virbac, CEVA Santé Animale, et un certain nombre de PME.

Deux projets basés sur des liens étroits avec des sociétés pharmaceutiques et vétérinaires ont été étiquetés par le " pôle de compétitivité " Eurobiomed (www.eurobiomed.org) (rassemblant plus de 150 entreprises, principalement des PME dans le domaine de la biotechnologie dans le sud de la France) et soutenu par le Fond Unique Interministériel (FUI) :

  • Vaxileish dirigée par Virbac qui a fourni Canileish, un vaccin efficace chez les chiens contre la leishmaniose (Enregistré à l'échelle européenne en Mars 2011)
  • InnoMad dirigée par Sanofi aventis et Horiba -Medical (2009-2012 –des diagnostics et thérapies antipaludiques innovantes.

• La Biotech ManRos Therapeutics, « De la mer à la pharmacie», générant de nouveaux inhibiteurs pharmacologiques clés de kinases concernées par la maladie, créée par L. Meijer et H. Galons (partenaire de ParaFrap) (« colabeled » par Pôle Mer Bretagne et EuroBioMed). Il est soutenu par un autre programme FUI.
• Des actions spécifiques seront menées pour augmenter les connexions de ParaFrap avec le «pôle compétivité lié à la santé" (surtout Eurobiomed, Lyon BioPole, Alsace Biovalley Innovations, Medicen) et les structures locales / nationales soutiennent la création de nouvelles start-ups innovantes (OSEO)
• Au moins un représentant des industries vétérinaire et pharmaceutique PME fera partie du comité scientifique de ParaFrap.